Antigone
19.01.93 13.02.93

Antigone

  • Une pièce de

    Jean Anouilh

  • Mise en scène

    Danièle J. Suissa

S

ymbole par excellence de la pureté et du refus, le personnage mythique d’Antigone a inspiré Jean Anouilh, qui rêvait d’être le Molière du 20e siècle. Observateur des mirages de son temps et biographe de sa propre vie, il garnit cette pièce « noire » de ses pensées fétiches : l’amour n’a jamais de chance contre la mort, l’individu ploie sous le poids de la collectivité et les circonstances contaminent l’innocence d’un être.

Vierge héroïque que rien  ne saurait ceinturer, Antigone meurt, même si elle ne sait plus trop pourquoi, car elle obéit à la « loi non écrite ». Antigone est une tragédie de haute portée traitant des thèmes chers à Jean Anouilh : la famille, l’amour, le devoir, la pureté, le pouvoir, le destin… le comportement de l’être conditionné par son milieu familial et social. Malgré la transposition du mythe classique dans la vie quotidienne, la quête d’un absolu reste entière. Antigone, « victime choisie par le destin », ne cède pas aux compromis, refuse l’altération de la beauté, l’usure de la vie. Pour ensevelir son frère Polynice, elle défie l’ordre de son oncle Créon.

Quiconque osera lui rendre les devoirs funèbres sera impitoyablement puni de mort.

Avec une prose vive et élégante, Anouilh puise l’essence des personnages et la trame de la tragédie dans Sophocle, mais il en occulte le volet politique pour traduire ses grandes préoccupations de l’époque.

Le rôle du page est joué en alternance, soit par Martin Pensa, soit par Etienne Faucher.

Mise en Scène

  • Danièle
    J. Suissa

Distribution

  • C Frédérick Duchesne
    Sophie
    Faucher
  • Dominique
    Briand
  • Gérard
    Delmas
  • Étienne
    Faucher
  • C Catherine Faucher
    Daniel
    Gadouas
  • C Jerry Pigeon
    Annette
    Garant
  • C Francine Langlois
    André
    Lacoste
  • C Luc Lavergne
    Michel
    Laperrière
  • Jean-Luc
    Montminy
  • Martin
    Pensa
  • Jean-Louis
    Roux
  • C André Panneton
    Lénie
    Scoffié
  • Une pièce de

    Jean Anouilh

  • Mise en scène

    Danièle J. Suissa

  • Assistance à la mise en scène

    Vera Zuyderhoff

  • Concepteurs

    Décors et éclairages JEAN-CHARLES MATEL Costumes FRANÇOIS BARBEAU Musique originale GINETTE BELLAVANCE Accessoires NATHALIE GINGRAS Perruques RACHEL TREMBLAY Chapeaux DANIELLE TERREAULT Maquillages JACQUES LAFLEUR

  • Photos de production

    © Guy Dubois