La Célestine
05.10.72 04.11.72

La Célestine

  • Une pièce de

    Fernando de Rojas

  • Mise en scène

    Guy Hoffmann

E

crite vers 1492 par Fernando de Rojas, sous le règne d’Isabelle la Catholique, La Célestine est considérée comme la source de la littérature espagnole et la mère de tout théâtre moderne.

Cette pièce en huit tableaux, est une histoire d’amour violente, sauvage, rapide et fatale. Adaptée par Paul Achard, cette pièce reste un chef-d’œuvre par sa truculence, la richesse de son langage, l’audace et la force des situation dramatiques, la haute couleur des personnages et la philosophie qui s’exprime à tout moment par la bouche de ces derniers.

Alors qu’au XVe siècle, trouvères et troubadours s’essaient timidement à pleurer sur leurs guitares des désespoirs d’amour plus littéraires que réels, La Célestine est un long cri de passion charnelle. Dès que Calixte et Mélibée s’aperçoivent, ils se veulent et sont prêts à se damner pour s’appartenir. Certes c’est Célestine qui jette Calixte et Mélibée dans les bras l’un de l’autre et
son génie domine l’œuvre. Elle sait que rien n’arrêtera la frénésie sensuelle de ces amoureux candides et brutaux; leurs paroles sont baignées de poésie, mais leurs actes sont ceux de jeunes bêtes.

C’est la première fois depuis que le théâtre existe qu’on assiste à cette ruée d’amour. Il n’y a eu aucun exemple de ce genre dans le théâtre antique. Aucun cri d’amour aussi pur, sinon de sensualité, du moins d’intrigue quelconque. Et, dans le théâtre moderne, Mélibée précède d’un siècle Dulcinée, Juliette. Chimène, Marguerite et toutes les héroïnes de l’amour.

Créée à Paris pour la première fois le 20 février 1942, au théâtre de Montparnasse, La Célestine eut sept cents représentations, et certains des acteurs principaux jouèrent plus de 650 fois.

L’action se déroule en Espagne, en 1492.

 

CONSULTEZ LE PROGRAMME DE SOIRÉE ICI

Mise en Scène

  • Guy
    Hoffmann

Distribution

  • Serge
    Bossac
  • André
    Cailloux
  • C Pierre McCann
    Yvan
    Canuel
  • Roseline
    Hoffmann
  • Marc
    Legault
  • Hubert
    Noël
  • Denise
    Pelletier
  • C Maxyme G. Delisle
    Louise
    Portal
  • C André Panneton
    Lénie
    Scoffié
  • C Maxime Côté
    Louise
    Turcot
  • C Guy Dubois
    Claudie
    Verdant
  • Jacques
    Zouvi
  • Une pièce de

    Fernando de Rojas

  • Adaptation française

    Paul Achard

  • Mise en scène

    Guy Hoffmann

  • Concepteurs

    Décors ROBERT PRÉVOST Costumes FRANÇOIS BARBEAU Accessoires et peinture des costumes ALISTER MAC RAY, JAMES STEWART, WALTER FOSTER, SHEILA CHALKE, VAUGHN GILLSON Chapeaux JULIENNE ARAS Trame sonore ADRIEN GODDU, CLAUDE DUFRESNE Coiffures JEAN-YVES

  • Visuel de l'affiche

    © Gérald Zahnd

  • Photos de production

    © Guy Dubois