La Veuve enragée
08.12.77 28.01.78

La Veuve enragée

  • Une pièce de

    Antonine Maillet

  • Mise en scène

    Yvette Brind'Amour

L

a Veuve enragée face aux Cordes-de-Bois, c’est l’opposition des bonnes mœurs et de la bonne chère, l’éternel conflit entre Carême et Mardi gras : un mardi gras de fille à matelots, un carême de femme d’église… au pays des côtes, vers les années 30.

« Faudra-t-il jusqu’à la fin des temps que les vaches maigres succèdent aux vaches grasses et que Carême vienne troubler nos Mardis gras? et qu’une Veuve au bonnet gris et au châle effrangé, tante de la moitié des chrétiens qui portent le nom de Marie ou de Joseph sur leur certificat de baptême, crache son fiel sur la truculence et la turbulence des filles des côtes?

Depuis le commencement du monde que la vie brasse les pois chiches et les choux gras dans le même potage. Allez-vous-en démêler ça! Allez chercher à comprendre quelque chose à un monde qui fait briller son soleil sur les bons comme sur les méchants, et qui ne distingue plus le bleu du rouge, ni le noir du blanc! La vie grossie à la loupe nous montre un bien drôle de charivari, et j’aurais le goût parfois d’aller soulever le couvercle qui couvre ce mystère-là. » – Antonine Maillet, autrice

 

CONSULTEZ LE PROGRAMME DE SOIRÉE ICI

 

La scène se passe en Acadie, dans un village des côtes, autour des années 30, en été.

** Les airs de folklore sont interprétés à la guitare et à la mélodica par Denis Moisan.

Mise en Scène

  • Yvette
    Brind'Amour

Distribution

  • C Dominic Gouin
    Denise
    Filiatrault
  • C Dolores Breau
    Viola
    Léger
  • C André Le Coz
    Benoît
    Marleau
  • Adriana
    Roach
  • C Monic Richard
    Janine
    Sutto
  • C Monic Richard
    Kim
    Yaroshevskaya
  • Une pièce de

    Antonine Maillet

  • Mise en scène

    Yvette Brind’Amour

  • Concepteurs

    Costumes FRANÇOIS BARBEAU Décors MICHEL DEMERS Éclairages NICK CERNOVITCH Accessoires PIERRE PERREAULT Bande sonore DENIS MOISAN

  • Photos de production

    © Guy Dubois

  • Conception de l'affiche

    © Gérald Zahnd