Les Dernières fougères
19.04.89 20.05.89

Les Dernières fougères

  • Une pièce de

    Michel D'Astous

  • Mise en scène

    André Brassard

P

ortrait de cinq femmes entre parenthèses du monde. Les Dernières fougères mettent en scène cinq religieuses enseignantes qui, après avoir quitté le couvent, cherchent ensemble ou les unes contre les autres à s’intégrer à un monde qui ne se laisse pas si facilement apprivoiser.

Dans un village du Bas-du-Fleuve embelli par le printemps, cinq religieuses, qui ont quitté le couvent, reforment une communauté dans la résidence où elles partagent le quotidien, des rêves et des secrets. Cinq femmes — emblèmes d’une multitude de femmes — témoignent pour la vie et pour la religion d’une dévotion différente. De la supérieure que le pouvoir égare à la sœur converse que la peinture et la nourriture nourrissent complètement, de l’enseignante en crise de foi à l’animatrice de pastorale «engagée» et à la conseillère pédagogique qui a fait le vœu de la coquetterie, cinq tempéraments se heurtent et vivent petites chamailleries et grandes frustrations dans le bercement du temps qui passe.

Une chronique douce-amère sur des femmes sans descendance.

Dans le ronron de ce microcosme s’annonce une visite impromptue qui va chambouler les habitudes, amplifier les désirs d’autorité ou de fuite qui agitent les membres de ce quintette, faire éclater les antagonismes et réveiller les véritables sentiments. Bienheureuses, soumises ou désenchantées, ces femmes, derniers échantillons d’une race en voie de disparition, confrontent leurs divergences et mettent à l’épreuve leur foi, indéfectible pour les unes, vacillante pour les autres.

En ces temps où la spiritualité rallie les êtres grignotés par le stress, inquiétés par la fin du siècle, Les dernières fougères, en reniflant les joies tranquilles et les doutes piquants de femmes mises à l’écart de la société, ravivent les grandes questions du monde, interrogent les passions, scrutent les profondeurs de l’âme.

L’action se déroule dans un village du Bas-du-Fleuve.

** Coproduction du Théâtre du Rideau Vert et du Théâtre français du Centre national des Arts.

Mise en Scène

  • André
    Brassard

Distribution

  • C Alain Bellaïche
    Nathalie
    Gadouas
  • C Louis Ruel
    Élise
    Guilbault
  • C Jean-François Bérubé
    Andrée
    Lachapelle
  • Hélène
    Loiselle
  • C François Brunelle
    Monique
    Mercure
  • C Josée Lambert
    Anne-Marie
    Provencher
  • Une pièce de

    Michel d’Astous

  • Mise en scène

    André Brassard

  • Assistance à la mise en scène

    Lou Fortier

  • Concepteurs

    Décors RICHARD LACROIX Costumes FRANÇOIS BARBEAU Éclairages CLAUDE ACCOLAS Musique originale CATHERINE GADOUAS Accessoires LUC BÉLAND Perruques DONNA GLIDDON Coiffures ANGELO BARSETTI Maquillages JACQUES LAFLEUR

  • Graphisme de l'affiche

    Gérald Zahnd

  • Photos de production

    © Guy Dubois